Là où la différence se côtoie !

Préscolaire 3, 4 et 5 ans
Madame ABC a voulu créer une structure offrant une intégration réussie aux futurs enfants scolarisés. Le programme vise le développement global et harmonieux des enfants en considérant le jeu et le plaisir comme moyen privilégié pour leur permettre de s’épanouir selon ces cinq principes : [read more=”Lire la suite …” less=”Refermer”]

– Chaque enfant est un être unique (respect du rythme de développement qui lui est propre)

– Le développement de l’enfant est un processus global et intégré (le programme met l’accent sur le processus de développement sur l’acquisition d’habilités spécifiques, socio-affective, morale langagière, cognitive et psychomotrice)

– L’enfant est le premier agent de son développement

– L’enfant apprend par le jeu ( le jeu est l’outil indispensable pour explorer et comprendre)

– La collaboration entre le personnel et les parents contribue au bon développement de l’enfant

Le programme préscolaire se distingue par le fait que Madame ABC amène les enfants à poser des actes de plus en plus autonome et à développer leur sens de la liberté et de la responsabilité, de les amener progressivement à exprimer leurs pensées, de les aider à prendre conscience d’eux-mêmes, de leur permettre d’exprimer leurs émotions et les aider à les contrôler.

L’enfant apprend sans s’en rendre compte, Madame ABC crée une variété d’expériences qui favorisent la créativité et l’expression de l’enfant. Elle maintiens que tout apprentissage se fait par une expérience. L’enfant doit pouvoir essayer plusieurs fois, répéter, recommencer, se tromper pour parvenir à maîtriser une habileté. Tout cela dans un environnement de confiance, de respect, de gaieté, d’intégrité et de sécurité.

Madame ABC privilégie une intégration totale des enfants présentant un développement atypique avec des enfants typiques afin que ceux-ci soient stimulés par les interactions avec ces enfants dits « typiques » et, de plus, elle développe et valorise l’acceptation des différences.[/read]

Soutien pédagogique : Ateliers pour développer la lecture
Ce service est offert aux enfants qui présentent un trouble de la sphère autistique (TSA) sans retard intellectuel.  [read more=”Lire la suite …” less=”Refermer”]

Ce programme se donne durant l’année de maternelle de l’enfant. Madame ABC, lui propose des ateliers de lecture précoce à l’aide de « Raconte –moi les sons », de la technique « Borel-Maisonny » et autres outils pédagogiques afin de lui donner une avance dans l’apprentissage de la lecture et ainsi lui permettre d’avoir plus de temps en classe de première pour s’adapter.

Elle travaille en étroite collaboration avec les parents et les intervenants du milieu scolaire (enseignants, orthopédagogues, orthophonistes, direction) afin de procurer à l’enfant une aide en relation directe avec ses besoins.[/read]

Classe de stimulation langagière
Étant à l’écoute des parents, Madame ABC sait qu’il y a de longue liste d’attente pour des services d’aide en stimulation du langage. Elle offre, aux jeunes qui ont des besoins particuliers en langage, un groupe de stimulation. En groupe de 6, les enfants seront stimulés par le jeu et amenés à améliorer leur langage. Plusieurs techniques ont étés développées pour aider les enfants.

Coaching pédagogique
Madame ABC aide les jeunes du primaire et du secondaire à intégrer les matières scolaires les plus problématiques pour eux. [read more=”Lire la suite …” less=”Refermer”]Selon les particularités du jeune et/ou selon le plan d’intervention du spécialiste, elle aide l’élève à se fixer des objectifs réalistes et, à l’aide de trucs et d’astuces, l’accompagne vers la réussite scolaire tout en respectant son rythme et son mode d’apprentissage. Tout au long des interventions, elle aide également les parents à mieux comprendre les difficultés de leur enfant afin qu’ils puissent mieux l’aider.

Grâce au coaching pédagogique, on observe chez les jeunes une augmentation de la confiance en soi, une plus grande autonomie et une meilleure estime personnelle.[/read]

Rôle du coach pédagogique et fonctionnement des rencontres

Évaluer et comprendre [read more=”Lire la suite …” less=”Refermer”]

Une première rencontre d’évaluation permet de bien cibler les problèmes vécus, de prendre conscience du rapport du spécialiste, s’il y a lieu, et d’établir des objectifs réalistes. Madame ABC pose plusieurs questions afin de bien comprendre la situation réelle de son jeune client, de même que ses forces et ses difficultés. Cette rencontre a généralement lieu à la clinique, en présence des parents. C’est lors de cette rencontre qu’on évalue la fréquence des interventions. Il faut prévoir une heure pour cette rencontre.[/read]

Observer [read more=”Lire la suite …” less=”Refermer”]

Tout au long des interventions, Madame ABC observe l’élève dans ses apprentissages à partir de différents moyens, toujours selon les intérêts du jeune. Ainsi, il est en mesure de s’adapter au fur et à mesure que l’élève fait des progrès et de réajuster les objectifs au besoin.[/read]

Coacher, enseigner [read more=”Lire la suite …” less=”Refermer”]

La coach pédagogique, Madame ABC, représente une personne de référence pour expliquer, aider à comprendre les difficultés et/ou le trouble d’apprentissage de l’enfant. Il a aussi pour rôle d’enseigner d’autres façons d’apprendre, de fournir des outils concrets à l’enfant et aux parents, selon le problème en question, le mode d’apprentissage et l’âge de l’élève. Elle peut enseigner des méthodes de travail à l’élève, puis l’accompagner dans la réalisation de ses travaux longs. Elle peut aussi offrir un coaching aux parents dans la gestion quotidienne des devoirs et leçons, leur démontrer comment aider leur enfant à se préparer pour un examen, etc. Elle peut également assurer le suivi avec les intervenants de l’école quant aux objectifs et aux nouveaux outils qui ont été mis en place.[/read]

Durée du suivi [read more=”Lire la suite …” less=”Refermer”]

La durée du suivi est établie en fonction des difficultés et des besoins de l’enfant. Bien sûr, le but du coaching est de rendre l’enfant de plus en plus autonome dans la gestion de son parcours scolaire. Il arrive toutefois qu’une seule rencontre soit nécessaire lorsque le problème est bénin. Dans d’autres circonstances, il est possible que l’enfant ait besoin d’un suivi régulier sur une longue période en raison de la nature et de la complexité de ses difficultés. C’est donc à chaque famille de déterminer ses besoins. Aucun engagement n’est demandé. En tout temps, la famille est libre de cesser le suivi et, surtout, responsable de faire connaître ses besoins à l’intervenant.[/read]

Madame ABC | 2018